LES MOULINS DE PENMARC'H

Au XVIIIème siècle, il y avait à Penmarc'h un peu plus d'une trentaine de moulins à vent et un moulin à eau.
Ce nombre important de moulins était du au dynamisme agricole et à la réputation venteuse -non usurpée- de Penmarc'h.

Le moulin à eau de Kéréon fut détruit en 1870.
Une dizaine de moulins à vent était encore en activité en 1780.


(NB : La localisation des moulins disparus reste approximative.)

De nos jours, il ne reste que 3 moulins encore visibles :


LE MOULIN DE KERVILY

Cliché d'environ 1910 © Levy


Cliché 2008 © JLouis Guégaden

Pour en savoir plus :

Le Moulin de Kervily



LE MOULIN DE POULGUEN

Dans le dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne, par Ogée (1778-1780) et sa nouvelle édition, augmentée par MM. de Marteville et Varin (1843), il est indiqué, en 1779, la présence de 5 moulins à Penmarc'h : quatre moulins à vent, à Saint-Guénolé, Kerneil, la Madelaine, Poulguen et un à eau à Keréon (Tome II, page 266).

La plus vieille trace de la présence de ce moulin sur carte, je l'ai trouvée sur les cartes de Cassini au 1/86.400° levées entre 1783 et 1790, pour la Bretagne : La carte n°172, levée en 1783, est celle où figurent, entre autres, la côte Penmarchaise et ses amers.


Détail de la carte n°172 de Cassini (1783) © Gallica - Bnf



La construction du moulin de Poulguen est donc antérieure à 1779 (Ogée).

Le moulin appartenait à la famille Le Bren.
Yves (dit Youn an Avel - Yves le vent), fils de Jacques, fut le dernier meunier de Poulguen.

Jacky Donnio, le nouveau propriétaire, désire remettre en état le moulin.


Cliché env. 1950 © Jean Brenn

Cliché 2008 © JLouis Guégaden


LE MOULIN DE KERZULUAN

Le Moulin de Kerzuluan ou Kersuluan ou Kersulven ou moulin du Gourlay (suivant les époques...)

Dans le dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne, par Ogée (1778-1780) et sa nouvelle édition, augmentée par MM. de Marteville et Varin (1843), il est indiqué, en 1779, la présence de 5 moulins à Penmarc'h : quatre moulins à vent, à Saint-Guénolé, Kerneil, la Madelaine, Poulguen et un à eau à Keréon (Tome II, page 266).

Point de mention du moulin de Kerzuluan dans ce texte.

La plus vieille trace de la présence de ce moulin, je l'ai trouvée sur une des cartes de Pitel, éditée en 1779. On retrouve également ce moulin sur les cartes de Cassini au 1/86.400° levées entre 1783 et 1790, pour la Bretagne : La carte n°172, levée en 1783, est celle où figurent, entre autres, la côte Penmarchaise et ses amers.


Détail du Plan de la Côte de Penmark de Pitel (1779)  © Gallica - Bnf


La construction du moulin de Kerzuluan est donc antérieure à 1779 (Pitel).

Cliché d'environ 1930 © Artaud-Gaby

Cliché de 2008 © JLouis Guégaden


Février 1998 voit la création de l'Association « Meilh ar C'Hourlay » (le moulin de Gourlay) visant à rénover la ruine du moulin. Son but : Rassembler les amis du moulin à vent sis a Kersuluan et mener à bien sa restauration.